Institut du Champ freudien

sous l’égide du Département de Psychanalyse - Université de Paris VIII

et de l'Ecole de la Cause freudienne, association reconnue d'utilité publique

SECTION CLINIQUE DE NICE Session 2017-2018

Association Uforca-Nice pour la formation permanente

Une pratique éclairée

Site en cours de modification

01.07.2017

Calendrier des samedis

18 novembre 2017

16 décembre 2017

20 janvier 2018

17 février 2018

24 mars 2018

14 avril 2018

26 mai 2018

16 juin 2018.

 

Les Présentations de malade, qui ont lieu à l’hôpital, se déroulent le mercredi.

Le calendrier en sera communiqué aux seuls inscrits.

 

 

S’inscrire à la Section 

On s’inscrit à la Section Clinique en posant sa candidature par courrier (Bulletin d’inscription et chèque de paiement). L’inscription à la Session « Une pratique éclairée » de la Section Clinique n’est pas automatique. Toute nouvelle candidature est précédée d’un entretien avec un des enseignants. A la suite de quoi le collège des enseignants apprécie la candidature en fonction de cet entretien.

 

Les inscriptions peuvent être prises à titre personnel ou dans le cadre du plan de formation de son établissement.

 

Participer à la Section Clinique ne saurait habiliter
à l’exercice de la psychanalyse.

L’ enseignement

 

La Section Clinique propose un enseignement théorique et pratique à toute personne désireuse de se former à la clinique de la psychée. Cet enseignement est conçu pour s’adresser aux cliniciens au sens large, c’est-à-dire :

— à ceux qui débutent leur parcours avec la psychanalyse ou qui découvrent la clinique ;

— aux professionnels de la « santé mentale » cherchant à orienter leur pratique avec la psychanalyse : psychiatres, médecins, psychologues, cliniciens, éducateurs…, ainsi qu’aux étudiants et stagiaires en formation dans ces disciplines ;

— aux psychanalystes eux-mêmes, soucieux d’approfondir leur formation et de poursuivre leur élaboration clinique et théorique.

Débutants ou expérimentés, les participants ont presque tous, par choix de notre part, une expérience analytique personnelle. En outre, qu’ils exercent comme psychiatres ou psychologues,  en libéral ou en institution, ceux qui ont une pratique clinique estiment généralement indispensable à leur formation d’être également en contrôle.

Les participants ayant une pratique clinique, désireux de se former à la psychanalyse, ainsi que les psychanalystes qui poursuivent leur formation trouveront ci-après les modalités d’inscription à la Session annuelle de la Section Clinique, qui comprend 60 heures de formation réparties sur l’année universitaire et  donne accès à la Présentation de malade.

 

 

 

Les piliers de la formation

 

L’enseignement de la Section Clinique repose sur quatre piliers :

— Ateliers de la Section

— Séminaire théorique

— Présentation clinique

— Séminaires associés

 

L’innovation expérimentée l’an dernier pour la Session du samedi de la Section Clinique est reconduite cette année : le Séminaire théorique se tiendra de 15h à 18h avec des exposés plus courts (45 mn) suivis d’une séquence de questions et une discussion, tandis que les Ateliers de la Section se dérouleront le matin, la formule ayant été très appréciée. En outre, quelques après-midis dans l’année seront construites autour de la conférence d’un invité.

 

Les Ateliers : les samedis matin

Les Ateliers de la Section, au nombre  de six, se déroulent le matin, lors des Sessions du samedi, un samedi par mois.   Ils visent, au plus près de l’expérience des participants, à les amener à construire les cas dont ils ont la responsabilité et à se forger les outils conceptuels éclairant «  l’impossible à supporter » de la clinique. Ils portent sur la clinique de l’enfant,  le travail en institution, la construction  de cas, l’élucidation des pratiques et la lecture de textes de Freud et de Lacan en relation avec le thème.

 

Le Séminaire théorique (enseignements et conférences) :  les samedis après-midi

Le Séminaire théorique prend place l’après-midi, après les Ateliers, un samedi par mois. Ainsi la journée se conclut par le Séminaire théorique des enseignants de la Section, traitant du thème de l’année. Deux où trois exposés sont assortis d’une discussion ou les participants peuvent apporter leurs commentaires et leurs questions. Cette discussion permet une élaboration du contenu des exposés.

 

La Présentation clinique : un mercredi par mois

La Présentation clinique de la Section Clinique de Nice est accueillie dans trois services hospitaliers de psychiatrie du département, (à Antibes, Monaco et Nice) à raison d’une séance par mois. La « Présentation » est un entretien suivi de la construction du cas du patient ayant accepté de converser avec un psychanalyste expérimenté, devant les membres de l’équipe soignante et l’auditoire des participants à la Section.  La présentation s’attache à répondre aux questions que pose le patient au service qui l’héberge, en prenant appui sur l’éclairage que le sujet peut fournir sur les signifiants de son histoire. Il s’agit d’un authentique entretien analytique, aménagé puisqu’il a lieu en public, gardant pour horizon l’assomption par le patient de sa réalité subjective. La Présentation de patient met en œuvre les principes déclinés par Jacques-Alain Miller dans le Prologue de Guitrancourt à savoir que « la clinique n’est pas une science, c’est-à-dire un savoir qui se démontre ; c’est un savoir empirique, inséparable de l’histoire des idées.»

 

Les Séminaires associés : une réunion par mois le soir

Les Séminaires de la Section seront au nombre de deux : le Séminaire Clinique d’Antibes, organisé par le CPCT d’Antibes (Centre Psychanalytique de Consultations et de Traitement) ; Le Séminaire de psychanalyse appliquée (SPA), séminaire fermé, est réservé aux participants les plus avancés, avec un recrutement spécifique.

 

Le Séminaire Clinique d’Antibes

Le Séminaire Clinique se déroule au CPCT d’Antibes. Il permet de se former à la clinique structurale, d’apprendre à en interroger les classifications (névrose, psychose), de s’exercer au repérage de la structure. Chaque séance débute par l’exposé d’un psychanalyste invité, avant de laisser place aux exposés des participants, qui se voient proposer de contribuer au Séminaire par la présentation de cas cliniques issus de leur pratique. Le Séminaire se déroule  à Antibes, un jeudi soir par mois.

 

Le Séminaire de Psychanalyse Appliquée (SPA)

Le Séminaire de Psychanalyse Appliquée (SPA) est un Séminaire fermé. Il est articulé à la fois à la Section Clinique et au CPCT (Centre Psychanalytique de Consultations et de Traitement d’Antibes). Il est proposé à un petit groupe de huit à douze participants plus avancés, ayant déjà suivi pendant plusieurs années la Section Clinique et qui généralement démarrent une pratique clinique. Les candidats retenus se voient proposer deux années de formation approfondie, spécialement conçues à leur intention, à raison de trois heures par mois. Le programme du SPA, conçu sur deux ans, comprend trois volets :

— Casuistique : études de cas à partir d’observations présentées par les participants eux-mêmes en fonction de leur expérience

— Dogmatique : réflexion sur la psychanalyse appliquée à la thérapeutique ou au travail en institution

— Pragmatique : discussion sur les témoignages de cliniciens invités qui font état de leur pratique et de l’élucidation de celle-ci.

 

L’admission au SPA se fait sur demande. Les demandes d’admission au SPA sont soumises à l’approbation du Collège enseignant. Elles se font par demande directe, au moyen d’un mail adressé au Coordinateur de la Section Clinique de Nice :    philippe.de-georges@wanadoo.fr

Il n’y a donc pas de bulletin d’inscription au SPA dans la présente Brochure.

 

Réservé à un petit groupe d’anciens inscrits de la Section Clinique, admis sur demande soumise au Collège enseignant, le SPA se réunit une fois par mois pendant huit mois

La séance se divise en trois scansions d’une heure :

— la première heure est consacrée à la théorie analytique,

— la seconde porte sur l’élucidation des pratiques

— la troisième permet la rencontre des participants avec des analystes ayant une expérience de la pratique en institution entendue au sens large.

La partie théorique (dite « dogmatique ») s’intéresse à la conduite de la cure et particulièrement dans le cadre de la psychanalyse appliquée à la thérapeutique.

Le but du Séminaire est de circonscrire, entre théorie et pratique, les outils conceptuels indispensables à la conduite d’un traitement. Pour la partie consacrée à l’élucidation des pratiques (dite « casuistique »), chaque participant propose une intervention au cours de l’année.

Enfin, la partie relative à la dimension institutionnelle (dite « pragmatique »)  met à contribution des « extimes » - invités de la Section Clinique ou de l’ACF -, ainsi que des collègues qui viennent transmettre aux participants le point vif de leur expérience dans la rencontre entre psychanalyse et institution.

Le temps limité nous fait opter pour une formule vive, qui met l’accent sur le travail des participants davantage que sur un enseignement, celui-ci étant assuré par la Section Clinique.

L’inscription au Séminaire peut éventuellement permettre une participation comme consultant au CPCT d’Antibes (Centre Psychanalytique de Consultation et de Traitement).

 

 

 

2016, la Section Clinique fête ses 20 ans 

 

1996, année d’ébullition.

 

C’est en 1996 que se forme le projet d’une Antenne clinique à Nice. En 1996 – il y aura vingt ans cette année – Jacques-Alain Miller vient en effet de lancer, vingt ans après la création de la Section clinique de Paris par le Docteur Lacan, un aggiornamento de la clinique, à l’interface entre expérience et théorie.  Le Champ freudien est en ébullition pour préparer une réunion qui doit se réunir à Angers au mois de juillet 1996 sur le thème des « Effets de surprise dans les psychoses ».

Sous le nom de Conciliabule d’Angers cette rencontre allait faire date. A partir des travaux des Sections Cliniques du Champ freudien une communauté de travail se mettait à l’ouvrage. Trois réunions allaient se succéder : après Le Conciliabule d’Angers, vint ce que La Conversation d’Arcachon de juillet 1997 appela « Les inclassables », qui conduisirent à ce que Jacques-Alain Miller propose l’année suivante la notion de « Psychose ordinaire ».

La Section Clinique de Nice venait de se mettre en ordre de marche lorsqu’il lui fut demandé en septembre 1998 d’accueillir la troisième rencontre, connue sous le nom de Convention d’Antibes et qui a donné lieu à la publication d’un livre réunissant ces travaux princeps sur La psychose ordinaire (Editions Agalma).

C’est dire que cette création à l’extrémité Sud-Est de la France s’est inscrite dans un véritable tourbillon. D’emblée les thèmes qui furent choisis pour les sessions annuelles de la Section Clinique témoignèrent de la tension entre la nécessité, d’une part, de fournir aux cliniciens intéressés par l’orien- tation lacanienne les repères essentiels de la doctrine freudienne et de l’enseignement de Lacan, et celle, d’autre part, de témoigner des avancées, des nouveautés et de l’actualité de la pratique.

Au fil de ses vingt années d’existence, la Section Clinique de Nice traita donc aussi  bien des structures freudiennes classiques, « Psychoses », « Névroses », « Perversions », que des « Nouveaux symptômes », des « Modalités contemporaines de la jouissance », du « Lien social », de « La vie sexuelle », de « L’angoisse »,    et des « Affects et passions », « Du Père, et au-delà », de « La psychanalyse au XXIe siècle » ou encore des « Figures de la féminité" »…

 

L’Institut du Champ freudien

Sur le plan institutionnel, la Section Clinique de Nice est liée au Département de Psychanalyse de l’Université de Paris VIII créé par Jacques Lacan. Fondé en 1968, ce dernier fut rénové en 1974 par Jacques Lacan, qui resta son directeur scientifique jusqu’à sa mort en septembre 1981. L’enseignement de Jacques Lacan, dispensé dans le Séminaire qu’il a tenu pendant près de trente ans (1953-1980, en cours de publication), a assuré à lui seul la formation permanente de plusieurs générations de psychanalystes. Cet enseignement, qui restitua et renouvela le sens de l’œuvre de Freud, continue d’inspirer de nombreux groupes psychanalytiques.

L’enseignement de Jacques Lacan fut à l’origine de la création du Département de psychanalyse de Paris VIII et des Sections Cliniques qui lui sont rattachées et continue d’orienter leur travail.

L’Institut du Champ freudien, qui a pris la suite en 1987 du Cercle de clinique psychanalytique (1976), se consacre au développement de cet enseignement. S’inscrivant dans le cadre associatif, il assure une mission d’enseignement supérieur et de recherche. Il a donné naissance à un ensemble de Sections, Antennes et Collèges cliniques.

(Institut du Champ freudien, Secrétariat 74, rue d’Assas, 75006 Paris)

 

Le réseau Uforca

L'enseignement proposé à la Section Clinique de Nice est situé dans l’orientation lacanienne. L’Association Uforca-Nice pour la formation permanente assure la gestion de la Section Clinique de Nice. Cette dernière est affiliée à l’UFORCA, l’Union pour la Formation Continue en Clinique Analytique, comme l’ensemble des Sections, Antennes et Collèges cliniques du Champ freudien.

http://www.lacan-universite.fr/le-bulletin/

 

Le Cercle

Certains participants à la Section plus expérimentés, qui nous accompagnent depuis une dizaine d’années, constituent le Cercle de Nice, ou Cercle-Uforca, groupe qui oriente ses travaux vers la recherche. La Section Clinique de Nice fait partie du Réseau national du Cercle-Uforca qui permet la confrontation des travaux et leur coordination ainsi qu’une réflexion permanente sur l’enseignement dispensé. Outre un site web qui présente de nombreux travaux (adresse ci-dessus), l’Uforca organise chaque année les Rencontres Uforca, portant sur un thème clinique retenu pour son importance et pour son actualité. Ces rencontres sont l’occasion d’échanges et de mises en commun des travaux des différents Collèges, Antennes et Sections Cliniques.

 

 

Section clinique de Nice

25, Rue Meyerbeer 06000 Nice — 04 93 88 85 16 – philippe.de-georges@wanadoo.fr

 

LIENS EXTERNES

Association de la Cause Freudienne - Estérel-Côte d'Azur : www.acfeca.wordpress.com

Association Mondiale de Psychanalyse : www.wapol.org

Département de Psychanalyse Paris VIII : www.ufr-sepf.univ-paris8.fr

Ecole de la Cause freudienne : www.causefreudienne.org

Lacan Quotidien : www.lacanquotidien.fr

Université Populaire Jacques Lacan : www.lacan-universite.fr